Article du journal de Saône et Loire soirée 12 mars 2019

Wednesday 6 March 2019 19:25

Le Dr Yves RONDELET a été Maire Adjoint de Fragnes, professeur au lycée La Colombière. Il est apiculteur et président de l'ONG Apiculteurs Sans Frontières. Docteur en Géographie, il travaille sur des aménagements de territoires favorables aux abeilles et autres pollinisateurs.

Le constat est accablant pour les apiculteurs: des pertes de colonies situées chaque année autour de 30 pour cent du cheptel et souvent beaucoup plus. Beaucoup de particuliers font cette remarque: "On ne voit plus d'abeilles" . Pour les arboriculteurs la pollinisation n'est plus assurée aussi bien que par le passé... On verra que les chiffres sont inquiétants, surtout pour l'avenir, y-compris celui de notre gastronomie bourguignonne !

On verra aussi que cette situation est imputable aux évolutions récentes de l'empreinte de l'homme  sur l'espace géographique aux différentes échelles , depuis la simple parcelle de céréales, de pré, de forêt, jusqu'à la planète-monde.

Une grande question: Qui peut quoi ?

La colonie d'abeilles nous montre la voie: une ouvrière, seule, ne peut presque rien. la ruche entière, en action , réalise des prodiges (dont certains, indispensables pour la nature toute entière et pour l'économie des humains). Et elle le fait dans une mobilisation générale et l'unité d'action. 

On verra ce qui peut sembler possible à chacune des échelles géographiques, pour inverser, dans le respect de tous, les perspectives, plutôt sombres, aujourd'hui. Il faut que vivent les abeilles!